Pour mes élèves de Français. J`espère que cela vous fera plaisir...



lundi 16 mars 2015

l’hypothèse et la condition

l’hypothèse et la condition. Niveau B2

CONDITION-HYPOTHÈSE.
 PHRASES AVEC SI
Si + présent
+ présent
si tu sors, tu achètes le journal ?
+ futur
si vous finissez ce travail à temps, vous aurez une augmentation.
+ impératif
si tu as le temps, passe me voir !
+ conditionnel présent
Si tu veux, la semaine prochaine nous pourrions aller au théâtre.
Si + passé composé
+ présent
si je n’ai pas appelé avant midi, c’est que je ne peux pas venir.
+ futur
Si tu n’as pas réservé, tu n’auras pas de place.
+ futur antérieur
Si tu as fini avant 4h, tu auras fait vite !
+ impératif
Si tu as fini ton travail, viens avec nous !
+ passé composé
S’il a réussi, il a sûrement fêté ça.
Si + imparfait
+ conditionnel présent
Si j’étais martien, je parlerais martien.
+ conditionnel passé
Si je ne le connaissais pas aussi bien, je ne lui aurais rien demandé.
Si + plus-que-parfait
+conditionnel passé
Si nous avions étudié, nous aurions réussi.
+conditionnel présent
Si nous avions étudié, nous serions diplômés.



tac3_2cv

Conjonctions + SUBJONCTIF
À condition que,
à moins que (ne),
à supposer que,
soit que... soit que,
en admettant que, admettons que,
à supposer que,
en supposant que,
pour peu que,
pourvu que.
Pour peu que l'enfant nous ait écoutés, il n'aurait pas glissé.
On lui racontera tout, pourvu qu’il ne se fâche pas.
Conjonctions
+ INDICATIF
Suivant que,
selon que
Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous feront blanc ou noir.
Conjonction
+ CONDITIONNEL
au cas où,
quand bien même, dans l'hypothèse où
Au cas où l'on essaierait de passer, on n'y verrait rien.
Quand bien même le travail serait difficile on ne le refuserait jamais.
Conjonctions
+ INFINITF
À condition de,
à moins de
On peut entrer à condition d’avoir une autorisation.
On ne peut pas entrer à moins d’avoir une autorisation.
Préposition
+ NOM
En cas de,
à moins de
En cas d’accident, rappelez votre assurance.
Il viendra à la fête à moins d’un empêchement.
EXERCICES:
1.- La concordance des temps avec SI: A) B)
2.- Futur, conditionnel présent ou passé: A) B)
3.- Écoutez. Pascal Obispo et Natasha St Pier.

Faire des hypothèses






Observation
(Dialogue entre supporteurs pendant un match de foot.)
— Si le P.S.G perd encore le championnat de France, va y avoir des bouleversements dans l’équipe.
— Oui, c’est sûr. Mais si Monaco perd, l’A.J. Auxerre va décoller de sa septième place.
— Hum
! Y n’ont pas eu de chance. Si le calendrier de la ligue des champions avait pas été pourri, y aurait eu moins de joueurs blessés!
— Ouais, peut-être. Mais ça va changer. Si les vedettes de Guy Roux reviennent en championnat, la fin de saison s’ra peut-être plus excitante.
— Ça, on en a vraiment besoin.
— Sûr
!
Questions
1. Imaginez l’endroit où se trouvent les interlocuteurs, et à quel match ils assistent.
2. Le match n’étant pas terminé, quelles suppositions font-ils sur le présent
?
3. Quelle hypothèse font-ils sur ce qui s’est passé précédemment
?
4. Quelle hypothèse font-ils sur le futur
?
5. Par quels mots et expressions expriment-ils leurs hypothèses
?


EXPLICATION:
Pour faire l’hypothèse qu’un fait est vrai
Suppose que…, je suppose… supposons… supposez…
j’imagine… imaginons…, imaginez…
j’admets…, admettons…, admettez…
je pose que…, posons que…
je me demande si…
Il se peut que… (+ subjonctif)
on dit que tu serais…, est-ce que vous ne seriez pas…
?
soit un triangle…
il aurait plu…, il pleuvrait…
Pour faire une hypothèse dans le présent
s’il a plu, il n’est pas sorti; au cas où…, en supposant que…
s’il pleut…
s’il pleuvait…
dans l’hypothèse où…

Pour faire une hypothèse dans le passé
il a encore dû…
s’il avait plu…, à supposer qu’il ait plu…
en supposant qu’il ait plu…
au cas où il aurait plu…
s’il pleuvait, tu sortirais
?

Exercices
A. Imaginez les situations dans lesquelles les phrases suivantes ont été prononcées
:

— Je ne l’ai pas vu, cet appartement, mais je suppose que la cuisine est minuscule.
— Il a encore dû s’endormir dans le TGV.
— Supposons que AB et CD soient égaux…
— Vous ne seriez pas en train de chercher vos lunettes
?
— Tes copains seraient peut-être heureux de pouvoir passer de temps en temps.


B. Ils font des hypothèses. Imaginez leur conversation :


1. Gaëlle et Estelle roulent sur l’autoroute. Soudain, la voiture ralentit sans raison. Le moteur fait un bruit anormal.

2. Juste au moment où l’on ferme la maison à clé pour partir en vacances, la petite se plaint à ses parents d’avoir très mal au ventre.

3. Jean et Véronique sont invités à dîner ce soir chez Bernard et Sophie. Quand ils arrivent devant la maison, le portail est fermé, tout est éteint, il n’y a aucun signe de vie…

4. Vous êtes dans le métro. Vous avez juste une demi-heure pour aller de la gare du Nord à la gare de Lyon. Soudain la rame s’arrête entre deux stations…

5. Des gens emménagent dans l’appartement qui est juste en face du vôtre sur le palier. Vous faites des suppositions sur leur identité, sur vos futures relations.

6. Vous répondez à votre correspondante qui vous écrit
: « A treize ans, je suis plutôt mignonne, mais j’ai un gros problème: les garçons de ma classe ne me regardent pas, ne me parlent jamais. De plus, j’ai toujours peur de gaffer. Qu’est-ce que je dois faire? »

7. Votre meilleur copain a envie de changer de look
: coupe de cheveux, vêtements, piercing. Ensemble, vous faites des hypothèses sur les réactions de l’entourage.


Résumé:

Faire une hypothèse, c’est admettre provisoirement l’existence d’un fait, avant de le vérifier ou de le démontrer.

Faire une supposition, c’est émettre une hypothèse considérée comme provisoirement juste et qui sert de point de départ à un raisonnement.